mardi 19 décembre 2017

Evolution de parcours | Alain Lovenberg, maître-graveur à Tohogne




Depuis le coup de projecteur sur son métier de graveur sur arme, il y a un peu plus de 5 ans, via le concours « La Vitrine de l’Artisan », beaucoup d’eau a coulé sous les ponts pour Alain Lovenberg.

En effet, ce maître graveur, dont l’atelier se situait au sein même de son habitation, travaille maintenant dans un atelier digne de ce nom à Tohogne.

C’est son épouse, Carine Meus, qui nous fait faire le tour du propriétaire et nous présente le projet dans lequel ils se sont tous les deux investis.







Carine Meus : Alain avait très envie d’avoir un atelier plus grand, mieux éclairé et agencé. A une époque, il travaillait avec 2 ouvriers et 1 stagiaire : ça faisait beaucoup de monde à la maison ;-)

Quand cet immeuble a été mis en vente publique, on s’est dit qu’on ne pouvait pas laisser passer l’occasion. Alain allait enfin pouvoir réaliser son rêve : travailler dans un bel atelier !


Etant donné la grandeur du bâtiment, on s’est dit qu’on allait pouvoir le partager avec un autre artisan. C’était sans compter sur le fait qu’Alain étant graveur sur armes, il est soumis à un agrément et qu’il a donc des obligations égales à celles des armuriers c’est-à-dire : placer une porte blindée, installer des volets métalliques, sécuriser les lieux avec une alarme, etc. On se voyait mal distribuer les codes, les clés…à une tierce personne. Ce n’était donc pas un bon plan.

C’est ainsi qu’est née l’idée de faire de tout l’avant du bâtiment un espace dédié aux métiers d’art. On propose gratuitement à des artisans un lieu où exposer. Après environ un an et demi d’existence, cet espace accueille les pièces d’une quinzaine d’artisans de la commune et alentours, de la Région Wallonne et, de temps à autre, quand coup de cœur il y a, d’un peu plus loin, voire de beaucoup plus loin (rires). Ponctuellement, afin de dynamiser l’espace, on demande à un artiste de venir exposer ses toiles, on suggère à l’artisan de reprendre ses pièces pour en déposer de nouvelles, etc. 
Tout ce qui est exposé ici répond à deux critères : qualité du travail et des matières et conception à la main uniquement. Nous proposons des pièces allant de 3,50 € à plus de 4 000 € !




ADL : Parlez-nous maintenant de l’atelier de gravure…

C.M. : Bien plus qu’un bel atelier, c’est surtout, à travers ce nouveau bâtiment, la concrétisation d’un projet d’école, cher à Alain, qui va pouvoir voir le jour ! L’objectif est de transmettre son savoir-faire à travers la mise en place de stages de gravure, d’incrustation et de ciselure sur métal. Il y aura différents niveaux de difficultés : de l’approche des techniques de base jusqu’à l’excellence en passant par les stages intermédiaires. Cinq élèves originaires des Etats-Unis ont déjà manifesté leur intérêt. Nous allons, grâce à la notoriété d’Alain, lancer une publicité sur le marché international. On vise l’Angleterre, l’Amérique, l’Italie et, pourquoi pas, la Chine !



N’hésitez donc pas à franchir les portes de cet espace où le travail des artisans est mis en valeur et dans lequel vous serez reçu comme à la maison !




Espace Métiers d'Art
Rue des Amordins 50 | 6941 Tohogne
GSM : 0473 99 52 86 | 0479 80 88 46
maitregraveur@gmail.com
Page Facebook




Entretien rédigé par Caroline Lamy


Aucun commentaire:

Publier un commentaire